Alex Geniez à Innsbruck avec les bleus

 

Cyrille Guimard a tranché pour le Championnat du Monde sur route d’Innsbruck, en Autriche, le 30 septembre prochain.

Le sélectionneur national qui avait déjà sélectionné sept coureurs :

  • Romain Bardet,
  • Tony Gallopin (Ag2R-la Mondiale),
  • Anthony Roux,
  • Rudy Molard,
  • Thibaut Pinot (Groupama-FDJ),
  • Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors)
  • Pierre Rolland (EF Education First-Drapac), a rajouté le nom du 8e, et dernier coureur de cette sélection nationale retenue pour le mondial Autrichien d’Innsbruck.

Il s’agit d’Alexandre Géniez (Ag2r-La Mondiale), récent vainqueur d’étape sur les routes du Tour d’Espagne. « Mon choix s’est porté sur Alexandre Géniez et je l’ai choisi justement du fait qu’il a disputé cette épreuve, indique à France Cyclisme, Cyrille Guimard, sélectionneur des élite professionnels hommes au sein de la DTN de la FFC. C’est le bloc de travail de trois semaines représenté sur cette épreuve qui a fait la différence à mes yeux par rapport à : Warren Barguil (Fortunéo-Samsic), Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert) et Alexis Vuillermoz (Ag2r-La Mondiale), lesquels étaient également en balance pour l’attribution de cette 8e place. Le Tour d’Espagne, et la prestation d’Alexandre Géniez sur cette compétition, c’est le constat sur lequel je peux m’appuyer. Les coureurs qui seront dans l’allure sur le circuit du Championnat du Monde Autrichien au caractère si exigeant, mis à part deux-trois exceptions, sortiront pour la majorité d’entre eux du Tour d’Espagne. Le circuit des Championnats du Monde 2018, en effet, réclame énormément de foncier. J’ai évidemment une pensée pour tous les coureurs pré sélectionnés qui a des degrés divers possédaient toutes les qualités, physiques, mentales, ainsi que l’état d’esprit Équipe de France nécessaire afin d’intégrer cette équipe de France 2018, malheureusement le quota de huit coureurs m’oblige à effectuer des choix restreints. Je comprends en tout cas leur déception et celle de leurs équipes professionnelles respectives ».

Texte : www.ffc.fr