2e étape Tour de La Provence : Victoire d’Alex Geniez !

 

Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale) a remporté ce mercredi la deuxième étape du Tour de La Provence (2.1), courue sur 169,6 kilomètres entre Miramas et La Ciotat (Bouches-du-Rhône). Alex a réglé au sprint un groupe de cinq coureurs qui avait faussé compagnie au peloton dans les derniers kilomètres. Il a devancé Rohan Dennis (BMC Racing Team), Nicolas Edet (Cofidis) et Matej Mohoric (UAE Abu Dhabi).

Rohan Dennis s’empare du maillot bleu de leader au cumul des places.

Alexandre reste leader de la montagne. Il devient aussi le leader du combiné et se positionne à la 2e place au général, dans le même temps que le leader. Victoire d’étape + maillot de la montagne + maillot du combiné… 3 podiums pour Alex ce soir. Bravo !

« Je le sentais depuis quelques jours »

« J’avais déjà senti lors du Tour du Haut-Var que les jambes étaient bonnes. Même si sur le papier le Tour de la Provence n’est pas très dur, il fallait en profiter et se créer des opportunités. J’avais déjà pris les devants hier en début d’étape, ce qui m’avait permis de prendre le maillot de meilleur grimpeur.
Nous sommes sortis à cinq dans une des dernières difficultés et on parvient à aller au bout. Je n’avais jamais gagné aussi tôt dans la saison, c’est une belle satisfaction. Après la victoire de Samuel Dumoulin, ça permet d’installer une bonne dynamique dans l’équipe.
Personnellement, cela me met en confiance avant les Strade Bianche (4 mars), une course qui me fait rêver. Il reste encore une étape, a priori plutôt propice aux puncheurs. Je suis deuxième du général et l’on va tout faire pour gagner la course. Rohan Dennis n’est pas n’importe qui, mais nous allons tout faire pour y arriver ! »

Source : www.cyclisme.ag2rlamondiale.fr

Le résumé vidéo :


La vidéo grand format de la deuxième étape du… par LaProvence

Le déroulement de la journée :

La tentative matinale d’Adriano Brogi (GM Europa Ovini), Danilo Celano (Amore & Vita-Selle SMP-Fondriest), Flavien Dassonville (HP BTP-Auber 93), Jérémy Roy (FDJ) et Paul Sauvage (France) ayant avorté dans cette longue montée vers Cuges-les-Pins, le champ paraissait libre pour les partisans d’un sprint massif. Les escalades préalables de la côte de Carry-le-Rouet et du Petit Galibier n’avaient pas permis d’éjecter du paquet les sprinteurs, si bien que nous étions en droit d’attendre un match retour dans le port de La Ciotat.

Mais en direction de la baie bordée par certaines des plus hautes falaises d’Europe, le regroupement dans la montée de l’Ange annonçait surtout un redéploiement des troupes. La descente rapide vers La Ciotat, compliquée par une multitude d’aménagements urbains, favorisait les desseins d’un petit groupe. Et c’est ce qu’entreprirent de former à l’avant Valerio Conti et Matej Mohoric (UAE Team Emirates), Rohan Dennis (BMC Racing Team), Nicolas Edet (Cofidis) et Alexandre Geniez (Ag2r La Mondiale), porteur du maillot rouge du classement de la montagne.

Concentrés sur le même objectif, les grimpeurs de tête ne lâchaient rien dans les kilomètres finaux. Pour conserver 4 secondes d’avance sur le peloton – réglé par Jérémy Lecroq (Roubaix Lille Métropole) – et avec elles la possibilité de se battre pour la victoire d’étape comme pour le maillot de leader. Au sprint, c’est l’Aveyronnais Alexandre Geniez, qui compte deux victoires d’étape du Tour d’Espagne à son palmarès (Peyragudes en 2013, le Mirador de Ezaro en 2016), qui aura eu le dernier mot. Mais aux places c’est Rohan Dennis, 2ème, qui s’empare ce soir de la tête du classement général. Avant une explication de toute beauté demain vers la « Bonne Mère » en conclusion du triptyque provençal entre Aix-en-Provence et Marseille (168,2 km).

Source : www.velo101.com

Une victoire au panache

« On a tenté, ça a marché, résumait Alexandre Geniez à la descente du podium. C’était une belle opportunité avec des coureurs comme Rohan Dennis, c’était intéressant ». Au micro du Grand Plateau, celui qui a remporté une étape de la dernière Vuelta se remémorait les derniers kilomètres.

« Thomas Voeckler a attaqué en premier. J’ai attaqué un peu après, puis un groupe est revenu sur moi. Matej Mohoric a une façon particulière de descendre, il a une position aérodynamique, il nous a décrochés tous les trois », expliquait Geniez.

Cependant, il en fallait davantage pour déstabiliser le vainqueur du jour, qui était dans une grande forme. Lui préfère faire preuve de modestie : « On n’est jamais sûrs quand on sort à 15 kilomètres de la fin dans un final comme celui-là. Ce n’était pas gagné d’avance ». 

Geniez en bleu à Marseille ?

Le leader de la formation savoyarde s’est même surpris dans la dernière ligne droite. « On ne sait jamais à l’avance [si on est le plus rapide] », concluait-il. Jeudi, il pourrait bien en étonner plus d’un dans les pourcentages menant à Notre-Dame de la Garde.

S’il parvient à décramponner le leader Rohan Dennis, il aura même de grandes chances de remporter sa première épreuve par étapes depuis le Tour de l’Ain 2015. En effet, n’ayant pas de bonifications sur cette épreuve, c’est au cumul des places que s’établit le classement final.

Il suffira alors au Français de devancer l’Australien de plus de deux places pour le renverser, et ce même si ce dernier arrive dans le même temps. Une victoire le mettrait sur de bons rails avant de franchir les Alpes pour prendre part à Tirreno-Adriatico puis au Giro d’Italia, son principal objectif cette saison.

Source : www.legrandplateau.com

Quelques photos :

Interview d’Alexandre Geniez :

DirectVelo : Sur le Tour de La Provence, c’est vraiment le « vélo plaisir » que tu aimes…
Alexandre Geniez : Oui ! (sourires). Quand ça marche comme ça, on ne peut pas trop se plaindre. Aujourd’hui (mercredi), il n’y avait pas grand-chose à tenter avant le final mais par contre, les derniers kilomètres étaient intéressants. C’était sans doute plus sélectif qu’hier. Nous avons été plusieurs à tenter le coup et ça a marché. C’est passé « juste-juste » dans le final mais au moins, on l’a fait et il est impossible d’avoir des regrets.

Comme à l’occasion de la 1ère étape, c’est toi qui a lancé le coup le plus dangereux – et cette fois-ci décisif – en contrant Thomas Voeckler dans la dernière ascension ?
Thomas Voeckler a attaqué le premier. J’ai contré un petit peu plus tard. Ensuite, un petit groupe est revenu sur moi. C’était vraiment une belle opportunité de faire quelque chose. Quand tu te retrouves devant avec des costauds comme Rohan Dennis, qui sont capables d’emmener un groupe, c’était forcément intéressant.

Matej Mohoric a pris tous les risques dans la dernière descente…
La façon dont il descend est particulière (rires). Il a une position qui est quand même aérodynamique car au final, il a décroché Rohan Dennis et tout le groupe dans la descente. Mais est-ce que c’était vraiment bien de faire ça ? Je n’en suis pas sûr car cela a désorganisé le groupe. On s’est regroupé dans le final et c’était quand même mieux. Il était préférable de collaborer à quatre que d’être chacun de son côté.

Quand tu as vu la qualité du groupe de tête, tu as compris qu’il y avait la possibilité d’aller au bout ?
On ne peut jamais en être sûr. Sur un final comme celui-là, ce n’était pas gagné d’avance mais on a su profiter de l’opportunité. La descente était technique et c’était possible.

Tu t’imaginais le plus rapide au sprint ?
Ah ça, on ne le sait jamais avant (rires). Mais finalement j’ai gagné et c’est très bien.

Source : www.directvelo.com

Classement de l’étape :

  • 1 GENIEZ Alexandre (FRA) ALM en 3h57’12 »
  • 2 DENNIS Rohan (AUS) BMC à 00 »
  • 3 EDET Nicolas (FRA) COF à 00 »
  • 12 BARBIER Rudy (FRA) ALM à 04 »
  • 25 PETERS Nans (FRA) ALM à 04 »
  • 32 CHEVRIER Clement (FRA) ALM à 04 »
  • 37 BIDARD François (FRA) ALM à 04 »
  • 52 BERARD Julien (FRA) ALM à 04 »
  • 77 DUPONT Hubert (FRA) ALM à 04 »

Classement général :

  • 1 DENIS Rohan BMC en 8h49’55 »
  • 2 GENIEZ Alexandre ALM à 00 »
  • 3 MOHORIC Matej UAD  »
  • 9 BARBIER Rudy ALM à 04 »
  • 26 PETERS Nans ALM à 04 »
  • 32 CHEVRIER Clement ALM à 04 »
  • 42 BIDARD François ALM à 04 »
  • 93 BERARD Julien ALM à 09’17 »

Classement par points :

  • 1 LECROQ J. RLM 32 pts
  • 2 JULES J. WVA 30
  • 3 GENIEZ A. ALM 25
  • 10 BARBIER R. ALM 14

Classement du meilleur grimpeur :

  • 1 GENIEZ A. ALM 15 pts
  • 2 CELANO D. AMO 12
  • 3 MAISON J. FDJ 10

Classement du combiné :

  • 1 GENIEZ A. ALM

Classement par équipes :

  • 1 BMC RACING TEAM USA en 26h29’53 »
  • 2 AG2R LA MONDIALE FRA à 00 »
  • 3 UAE ABU DHABI UAE  »