1e étape Tour de La Provence : Alexandre Geniez meilleur grimpeur

 

Le Tour La Provence démarrait ce mardi avec une entrée en matière conclue par un sprint massif. À ce petit jeu là, Justin Jules s’est montré le plus véloce, réglant Jérémy Lecrocq et Lorrenzo Manzin. Il endosse par la même occasion le maillot jaune de leader.

Comme prévu, le départ en bosse est très rapide et la course s’emballe dès la sortie d’Aubagne. Alexandre Geniez et Jérémy Maison sont les premiers à atteindre le sommet du col de l’Espigoulier. Bientôt rejoints par Julien Antomarchi, Davide Ballerini, Julien El Farès, Matej Mohoric et Danilo Wyss. Mais l’accélération du peloton condamne le groupe de tête. À peine la jonction effectuée, quatre hommes se projettent à l’avant : Mikel Aristi, Maxime Bouet, Alexandre Pichot et Damien Touzé. Le quatuor compte jusqu’à cinq minutes d’avance. Mais le peloton contrôle les échappées à distance et les quatre fuyards sont rejoints une soixantaine de kilomètres de l’arrivée.

Regroupé, le peloton file à toute vitesse vers Istres. Les longues lignes droites découragent toute tentative d’évasion. Dans les rues tortueuses de la ville provençale, l’Armée de Terre tient les commandes du peloton. À l’issue d’un final sinueux, Justin Jules lève les bras.

Passé en tête au col de l’Espigoulier (2e Cat.), Alexandre Geniez s’empare du maillot rouge de leader du classement de la montagne.

Réaction d’Alexandre Geniez :

« Je voulais monter fort l’Espigoulier en tout début de course et faire les comptes en haut. C’était le seul endroit aujourd’hui (mardi) où ça se faisait à la jambe. Je pensais que ça pouvait plier quand nous nous sommes retrouvés à sept devant, mais ça n’a pas été le cas. Il manquait trop d’équipes devant. La condition arrive, c’est intéressant. L’étape de jeudi ? J’y pense plus ou moins mais je ne suis pas sûr que la montée de Notre-Dame-de-la-Garde me corresponde bien. Il faudra voir l’approche et comment l’étape s’est passée jusqu’au pied… Si ça roule à bloc dans la Gineste, ça ne sera pas la même chose que d’avoir 100 mecs au pied de Notre-Dame…
Sinon, je trouve que c’était dommage d’avoir une arrivée comme celle-là aujourd’hui. Les sprinteurs ne peuvent rien faire car tout se joue au placement, et les grimpeurs ont les pétoches car tout le monde pariait sur une chute dans le dernier virage. Et c’est arrivé… Je sais que le maire impose l’arrivée devant la mairie, mais si on faisait l’arrivée à 200 mètres de là, ça ne serait peut-être pas dramatique non plus… »

Source : www.directvelo.com

Classement de l’étape :

  • 1 JULES Justin (FRA) WVA 205,9 km 4h52’43 » 42,204 km/h
  • 2 LECROQ Jérémy (FRA) RLM à 00 »
  • 3 MANZIN Lorrenzo (FRA) FDJ  »
  • 6 BARBIER Rudy (FRA) ALM  »
  • 39 CHEVRIER Clement (FRA) ALM  »
  • 41 GENIEZ Alexandre (FRA) ALM  »
  • 43 PETERS Nans (FRA) ALM  »
  • 58 BIDARD François (FRA) ALM  »
  • 59 DUPONT Hubert (FRA) ALM  »

Classement du meilleur grimpeur :

  • 1 GENIEZ A. ALM 15 pts
  • 2 MAISON J. FDJ 10
  • 3 CARUSO D. BMC 8